Appel à solution - fin du plastique usage unique

Dans votre réponse, il est essentiel de décrire le caractère différenciant de vos compétences. Dans un délai d’un mois, le grand compte sélectionnera, parmi celles qui ont répondu, les entreprises qu’il souhaite rencontrer lors d’un rendez-vous direct.

Description des attentes

La loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015 et  la loi Egalim du 30 octobre 2018 mettent fin au 01/01/2020 à l’utilisation de plastiques à usage unique  comme la vaisselle jetable en plastique : gobelets, verres et assiettes jetables (loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015)

  • les bouteilles d'eau en plastique dans les cantines scolaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)
  • les touillettes et pailles en plastique dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)
  • les cotons-tiges en plastique (article 124 de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages)
  • par ailleurs la directive européenne 2019/904 du 5 juin 2019 prévoit, notamment, l'extension de la liste des produits interdits à compter de 2021. Seront concernés les contenants alimentaires en polystyrène expansé (utilisés par exemple comme boîte d'emballage des sandwichs « kebab ») ou les tiges en plastique pour ballons.

 

Au-delà des interdictions citées supra,  la Direction des Achats de l’Etat (https://www.economie.gouv.fr/dae) souhaite collecter et expertiser toutes les solutions innovantes permettant de remplacer les vaisselles, verres, gobelets, bouteilles ou tout autre objet en plastique à usage unique à la fois dans les lieux de travail (administrations centrales, déconcentrées en région et établissements publics) et lors d’évènementiels.

En plus de solutions de substitution, la Direction des Achats de l’Etat souhaite collecter et expertiser tous les services innovants permettant d’accompagner cette transition et de sensibiliser les agents à l’importance de ces orientations.

 

En fonction de la maturité et de la pertinence des solutions, des expérimentations ou projets pilotes pourraient être considérés.

Les solutions qui paraîtront les plus robustes pourront être intégrées à un guide de solutions proposé à l’ensemble des établissements de la fonction publique d’état.

 

Livrables attendus :

  • Présentation de l’entreprise (ou URL) et la solution proposée,
  • Conditions et contraintes de mise en œuvre
  • Etat de maturité de la solution (en développement, en test, en cours de déploiement, disponible sur le marché)
  • Retour d’expérience d’utilisateurs ou de clients + bilan carbone (ou impact environnemental) mesuré ou estimé versus le produit jetable remplacé
  • Capacité dans le temps de l’entreprise à fournir la solution proposée (ex. x solutions par semaine / par mois ; montée en cadence de production – livraison à prévoir, etc. …)

Attention : la présente démarche ne constitue ni un marché public ni un appel à manifestation d’intérêt. Il s’agit de réaliser une veille technique pour de  futurs achats afin d’avoir une meilleure connaissance de l’offre des fournisseurs dans secteur d’activité économique objet de la démarche.

La Direction des Achats de l’Etat garantit aux entreprises la confidentialité des informations qui lui seront transmises.

 

Réponse à l’appel à compétences

Un compte Pacte PME est nécessaire pour transmettre une proposition.

Me connecter ou Créer un compte

Informations

Date limite pour faire une proposition :