Ministère de l'intérieur : Réutilisation et/ou de recyclage des couvertures des Gardés A Vue

Dans votre réponse, il est essentiel de décrire le caractère différenciant de vos compétences. Dans un délai d’un mois, le grand compte sélectionnera, parmi celles qui ont répondu, les entreprises qu’il souhaite rencontrer lors d’un rendez-vous direct.

Description des attentes

Le service de l’achat, de l’innovation et de la logistique du ministère de l’intérieur (SAILMI), en collaboration avec la Mission de Développement Durable (MDD) dans une phase de sourcing, souhaite rencontrer des opérateurs économiques à même de proposer des solutions de réemploi (lavage + empaquetage, etc.) et/ou de recyclage des couvertures des Gardés A Vue dans une démarche de diminution des déchets et d’emploi circulaire des ressources.

 

La composition des couvertures est la suivante :

- Contenu du tissu : 100 % polyester             

- Méthode de tricotage : tricot de trame

- Nom du tissu : polaire                          

- Fil à coudre : 100 % polyester

Caractéristiques techniques en PJ ci-dessous.

Potentiel estimatif de volumes : entre 70 000 et 100 000 par an

 

Cette solution a pour objectif d’éliminer le gaspillage et la logique de l’utilisation unique. Le marché actuel de fourniture de couverture sera renouvelé en mars 2022, le ministère de l’intérieur ne sera intéressé que par les solutions matures et immédiatement prêtes à être déployées.

 

Aucun recensement du fonctionnement de la logistique actuelle n’a été formellement lancé car les méthodes et les organisations de la Police et de la Gendarmerie sont différentes entre elles mais peuvent également différer au sein des structures régionales de coordination.

Ainsi, les couvertures pourraient être collectées sur 3 niveaux possibles : local (hôtels de police et gendarmerie), départemental ou régional. Tous les scénarios de collecte et de distribution pourraient être envisageables sous couvert d’une validation interne car les 3 niveaux de structures sont reliés logistiquement. Les discussions sont donc libres avec le(s) candidat(s).

 

Livrables attendus :

 

  • Présentation de l’entreprise et la solution technique et logistique proposée,
  • Les conditions techniques ou contraintes nécessaires à l’implémentation de la solution

Etat de maturité de la solution (en développement, en test, en déploiement, disponible) et ses références ; Retours d’expérience d’utilisateurs ou de clients

 

Les prochaines étapes prochaines du projet :

  • Certains participants seront peut-être invités à répondre à des questionnaires plus précis ou être invités à soutenir leurs propositions,
  • Des expérimentations pourraient être considérés selon la maturité et de la pertinence des solutions

Attention : la présente démarche ne constitue pas un marché public. Il s’agit de réaliser une veille du marché pour de futurs achats afin d’avoir une meilleure connaissance de l’offre des fournisseurs dans le secteur d’activité économique objet de la démarche

 

Points d’attention :

  • L’aspect réactivité, implantation régionale et/ou nationale devra être démontré (nationale de préférence)
  • Cet AMI pourrait aboutir à un marché public
  • La confidentialité des solutions reçues sera garantie

Contact :

SAILMI/Sous-direction de la stratégie et du pilotage de la performance achat

Bureau de la stratégie et de la performance achat

julien.calcagno@interieur.gouv.fr

Si votre société est en mesure de répondre à ce besoin, nous vous invitons à vous faire connaître en répondant à cet appel à compétences, via la plateforme des achats de l’Etat (PLACE), avant le vendredi 22 octobre 2021 à 18h00 (heure de Paris) 


 

Réponse à l’appel à compétences

Un compte Pacte PME est nécessaire pour transmettre une proposition.

Me connecter ou Créer un compte

Informations

Date limite pour faire une proposition :