Robots soignant les malades du Covid-19

Dans votre réponse, il est essentiel de décrire le caractère différenciant de vos compétences. Dans un délai d’un mois, le grand compte sélectionnera, parmi celles qui ont répondu, les entreprises qu’il souhaite rencontrer lors d’un rendez-vous direct.

Description des attentes

Nous reherchons des robots qui seraient capables de faire ce qui est actuellement fait en Thailande, dans l'objectif d’éviter au maximum aux infirmièr.e.s et aux médecins d’entrer en contact avec les patients.

 

La Thaïlande déploie des robots dans ses hôpitaux pour aider et protéger le personnel hospitalier dans sa lutte contre la pandémie de Covid-19. Quatre établissements sont actuellement équipés dans le royaume et plus de 10 autres devraient l’être prochainement. Les robots, élaborés à l’origine pour aider à la prise en charge des malades ayant subi un accident vasculaire cérébral, ont été détournés de leur fonction face à la propagation de la pandémie de coronavirus.

Dotés de la 4G, ils peuvent détecter la température d’un cas suspect, surveiller l’évolution des symptômes et permettre au personnel hospitalier et aux malades de correspondre par visioconférence.

Partenariat avec l’opérateur de téléphonie

Ils vont aussi bientôt pouvoir délivrer de la nourriture et des médicaments, mais également désinfecter les chambres des malades. Le personnel soignant “n’a plus à entrer dans les zones à risque, ils peuvent se tenir à l’extérieur de la salle, communiquer grâce au robot”, explique Viboon Sangveraphunsiri, de l’université de Chulalongkorn, à Bangkok. 

La faculté élabore et assemble les appareils en partenariat avec le plus grand opérateur de téléphonie mobile thaïlandais, Advanced Info Service (AIS). Le coût de fabrication varie de 100 à 300 000 bahts (de 3 000 à près de 8 500 euros), selon ses fonctionnalités.

Le royaume de Thaïlande n’est pas le seul pays à s’appuyer sur les dernières nouveautés technologiques pour traiter les malades du Covid-19. Dans la ville chinoise de Wuhan, où le coronavirus a été détecté en décembre, le premier “hôpital de campagne intelligent”, d’une capacité de 20 000 lits et doté de robots fonctionnant 24 heures sur 24, a ouvert ses portes début mars.

 

Réponse à l’appel à compétences

Un compte Pacte PME est nécessaire pour transmettre une proposition.

Me connecter ou Créer un compte

DAE

Informations

Date limite pour faire une proposition :